Ma lettre à

Edwige du blog de Nualiv a gentiment prêté sa voix à l’une de mes nouvelles.

Pour lire l’article complet, c’est par ici :