Promouvoir son roman 1

La couverture

Aujourd’hui on se lance dans un sujet tout en image : la couverture.

Dans cet article, nous ne parlons que de la 1ère de couverture, celle avec le beau dessin. Pas de panique, la 4ème (et le résumé qui l’accompagne) c’est pour la semaine prochaine.

Avant de commencer, je tiens à préciser que je ne suis pas une experte sur le sujet. Et plus important encore, je suis nullissime en dessin. Ceci étant dit, j’ai tout de même réalisé moi-même ma couverture. C’est donc la preuve que c’est possible. Et je vais vous expliquer comment.

Vos options

Quand on parle de création de couverture, il existe 3 possibilités :

  1. L’illustrateur. C’est un professionnel de la couverture. L’expert c’est lui. Il sait dessiner, manipuler les logiciels. Bref c’est un pro. Mais son expertise à un prix. A vous de décider si vous pouvez et voulez y mettre ce prix ou pas.
  2. L’option semi – profesionnelle : Vous pouvez acheter l’image à un illustrateur et ensuite fabriquer vous-même la couverture.
  3. L’option fait maison : Vous créez tout de A à Z. Tout seul comme un grand.

Les éléments

Une couverture c’est une image + un titre + un nom d’auteur

Vous pouvez rajouter ou enlever des éléments mais ces trois-là sont impératifs. C’est très important de prendre ça en considération dès le début. Vous ne pouvez pas prendre n’importe quelle photo et coller votre titre dessus. Croyez-moi, j’ai essayé pendant des semaines. Une couverture, c’est l’ensemble de ces éléments. Il faut donc tous les prendre en compte lors de sa création.

Les choix

La toute première chose que vos potentiels futurs lecteurs verront c’est cette couverture. Alors autant qu’elle reflète votre livre. Pour cela, il va falloir faire des choix.

  • Quel est le public visé ?
  • Quel est le genre littéraire ?
  • Quel est le but du livre ? Faire rire ? Faire peur ?

La recherche

Je vous conseille fortement de rechercher des livres similaires aux vôtres. Regardez les points communs de ces couvertures. Et plus important encore, notez ce que vous aimez.

Les couleurs

Maintenant que vous avez un ordre d’idées de ce qu’il se fait. Il va falloir décider quelles couleurs vous souhaitez. Sachez que chaque couleur possède une signification et un impact différent sur les gens. Ça peut vous aider dans votre choix.

Les images

Donc vous avez l’ambiance. Il ne vous manque plus que l’illustration. Petits rappels des règles (façon moi).

Sur Internet, vous trouvez trois sortes d’images.

  • Les privés : ce n’est pas parce qu’elles sont sur Internet que vous avez le droit de les utiliser.
  • Les libres de droits …mais pas à des fins commerciales. Vous pouvez les utiliser sauf pour vendre quelque chose (dans notre cas, un livre).
  • Les vraiment libres de droits :Avec elles, vous pouvez en faire ce que vous voulez. Comme par exemple une couverture. 🙂

En résumé, chaque image à un créateur. Et à moins qu’il vous ait donné spécifiquement l’autorisation, considérez que vous n’avez pas le droit de l’utiliser.

L’option système D

Si comme moi, vous voulez créer vous-même votre image, vous pouvez prendre une photo ou utiliser un logiciel informatique.

Moi j’ai utilisé GIMP. Il a un super avantage : il est gratuit !

Pour résumer, GIMP c’est une feuille blanche, sur laquelle on pose des claques de couleurs. Et voilà. En vrai, GIMP c’est surtout des filtres, comme pour sur les applis du téléphone. En légèrement plus élaboré. Et leurs filtres sont génialissimes. Je fais mes citations avec. Et bien sûr, ma couverture. 🙂

Mon astuce

Faites des tests. Faites des gribouillages. Faites ce que vous voulez. Vous n’obtiendrez pas la couverture de vos rêves en 2 minutes. C’est un processus qui prend du temps. Donc prenez le temps de la créer. (Même si vous vous arrachez les cheveux.)

Astuce bonus : il existe énormément de tutos sur internet pour comprendre le fonctionnement des logiciels comme GIMP. N’hésitez pas à les consulter, pour vous inspirer puis pour créer.

La réalisation

Je n’ai pas de solutions toutes prêtes. C’est un puzzle entre les éléments qui la composent. A vous de trouver ce qu’il vous convient. Par contre je peux vous dire ce qu’il est interdit de faire.

  • Votre titre doit être lisible. On s’en fout que ça fasse beau, si on n’arrive pas à lire le titre, la couverture est ratée.
  • A moins que vous soyez suffisamment célèbre pour vendre juste avec votre nom, inutile de l’écrire en trop gros. Et surtout pas plus gros que le titre.

Voilà c’est tout. C’est les deux seules règles dans l’univers des couvertures. Après faites comme vous voulez.

Voici à quoi ressemble ma couverture faite maison.

Je l’ai créée entièrement avec GIMP, quelques filtres et quelques réglages de couleurs.

Et deux ou trois tutos internet.

Vous en pensez quoi ?

Moi je l’aime bien 😉

A bientôt sur l’encre, Amy

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Gigi Venet dit :

    j’aime bien ta couverture. Mais le problème c’est qu’avec GIMP je ne suis pas arrivée à faire toute la couverture d’une seule feuille. Donc il va falloir y travailler.
    Merci pour cet article

    1. Amy Mackenzie dit :

      Merci.
      Une couverture en une seule feuille, c’est à dire ?
      N’hésitez pas à m’envoyer un mail, si tu veux que je t’explique plus en détail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *